Ma première séance de DMOKA

"Je souffrais depuis plus de dix ans du syndrome « des jambes sans repos » ou « impatiences ». Non seulement mes nuits étaient agitées, entrecoupées de veilles, avec évidemment une sensation de fatigue qui s’accumulait de jour en jour m’obligeant à faire des siestes réparatrices en cours de journée, mais cet état était insupportable pour qui que ce soit aurait voulu passer la nuit à mes côtés… Le problème à domicile était résolu puisque nous disposions de deux chambres, donc une chambre de « repli » où j’allais m’isoler pour laisser « en paix » mon compagnon… Mais dès que nous nous trouvions en vacances, chez des amis… Il fallait impérativement trouver là également une solution de repli…
La première séance de DMOKA fut radicale. Agissant sur le sentiment de contrôle des émotions, du besoin que le corps exprimait la nuit de se libérer de ses tensions, je fus libérée de ce handicap en une seule séance.
La nuit suivante, plus de mouvement désordonné des jambes ni même du bassin… Je me demandais même quand cela allait démarrer. J’étais tellement habituée à ces manifestations nocturnes que je m’y attendais dès que j’ouvrais les yeux en pleine nuit… Mais rien ne vint. Je remuais tout de même les pieds pour voir si cela allait reprendre mais toujours rien. Je suis débarrassée de ce syndrome depuis plus de trois mois… Enfin des nuits normales, calmes et reposantes… Pour moi et mon compagnon."

L.S.

Madeleine Badach

"J'ai adoré faire cette formation. Ces outils sont faciles à utiliser et donnent des résultats étonnants dans les effets de transformation.
Merci à toi Pascale pour tes compétences et l'élégance de ton enseignement. Je le referais volontiers si j'avais plus de temps.
Avec toute mon affection."

Virginie Leroy

"Un grand merci pour ce beau week end. Cette formation DMOKA® est incroyable, les effets sur soi et sur les autres sont extraordinaires.
Cet outil est puissant, cela permet des retrouvailles avec soi-même et cela entraine un sentiment d’unité. Merci."

Sophrologue caycédienne, Lyon le 8 mars 2017

Nathalie Russiano

"Je suis vraiment très heureuse de t’avoir rencontrée et d’avoir suivi ton enseignement et ta formation que j’ai beaucoup appréciée et pendant laquelle je me suis régalée d’apprendre dans de très bonnes et agréables conditions de sérieux et de fraternité.
Bravo à toi pour avoir créer cette extraordinaire méthode !!!"

Psychologue à Nice, le 9 mars 2017

Valérie Pereyron

"Bonjour Pascale,
Je tiens à apporter mon témoignage pour ceux qui ont eu l'habitude d'aller de l'avant seul, malgré les épreuves de la vie. Il arrive un moment où, malgré la force que l'on a en soi, on ne peut plus avancer dans de bonnes conditions.
Mes épreuves durent depuis plusieurs années et je me suis toujours dit que je m'en sortirai. Mes les trois dernières années ont été tellement difficiles: trois décès, dont ma maman, deux déménagements non voulus suite à des histoires de famille et à des personnes nocives. Bref, j'ai tenu le coup, mais après tout ceci, je n'arrivais plus à voir les événements de manière positive. J'avais constamment peur qu'un autre gros problème me tombe dessus (maladie, décès, difficultés pour mes enfants à se construire un avenir...)

Cette rencontre avec Pascale Chavance a changé ma façon de voir ma vie. Sa méthode m'a parfaitement convenue, car on participe chaque jour à travailler pour son bien-être.
Ce qu'elle a réussi en trois séances est extraordinaire! Le changement de mes pensées, de ma façon de voir et d'aborder ma vie me plaît. De plus, mon entourage est heureux de voir mon changement de comportement (plus de patience , plus d'écoute et plus d'optimisme).
Aujourd'hui, grâce à la DMOKA est bien sûr grâce au savoir-faire et à la bienveillance de Pascale Chavance, j'ai le plaisir d'avancer dans ma vie en toute sérénité.Je peux à nouveau profiter des petits plaisirs et des bonheurs simples que nous apporte la vie. Je ne suis plus angoissée par l'avenir des miens, je sais que je suis à nouveau assez solide pour les accompagner et les aider. Je me suis libérée de mes traumatismes, ceci permettant de laisser la place à plus de sérénité et une vision de la vie plus positive.
Je souhaite sincèrement dire merci à Pascale Chavance qui a su me faire parler de mes problèmes et qui en trois séances m'a redonnée un mental qui avait disparu depuis des années."
Le 10 avril 2017

Laurence Bussolini

"En tant que thérapeute, j’ai ressenti le besoin de me former à un outil permettant d’aider davantage mes patients en difficulté. Devant certains de leurs blocages, je me sentais limitée dans ma capacité à les aider à les dépasser.
Mes recherches m’ont conduite à Villeneuve-Loubet, en formation Dmoka® avec toi, Pascale. Quelle heureuse rencontre ! Tu m’as donc formée en 2012 à cet outil extraordinaire que j’ai intégré dans ma pratique et qui ne cesse de me surprendre et de m’émouvoir dans ses réelles performances et son indiscutable efficacité.
J’ai donc été moi-même « patiente » et j’ai pu résoudre deux difficultés qui m’encombraient depuis plusieurs années. Je souffrais d’une très grande frilosité : ça n’a l’air de rien mais c’est pour le moins handicapant de vivre en sentant la mort en soi...
J’étais également partiellement couverte de psiorasis et toutes les tentatives de traitement avaient été vaines. Dévalorisation, perte d’estime de soi, honte... des années à être mal et sans confiance. Grâce à la Dmoka®, ma frilosité n’en est plus une et le psiorasis a disparu... définitivement !"
Le 1er octobre 2018

Marie Pierre Rigault

"Un message pour te remercier à nouveau pour cette séance Dmoka intense, puissante, qui m'a permis de retrouver cette part de moi-même, partie lors de la disparition d'un être cher, mon frère.
En ce 25 septembre j'ai pu vivre mes 59 ans le coeur en paix. J'éprouvais un calme profond, une sérénité que je n'aurais pu imaginer. Je dirais même que mes pensées pour lui se colorent d'une joie insoupçonnée jusqu'à maintenant. Je me sens réellement libérée de la tristesse et de la culpabilité que je portais en dépit de tous mes raisonnements depuis 5 ans.
Merci du fond du cœur"
Sophrologue Antibes, le 1er octobre 2018